Cache-cache au Verdon

August 15, 2019

L'objectif

 

Verdon mi Août ? Audacieux avec cette chaleur ... Mais le canyon a su creuser son lit selon des expositions variées qui permettent de jouer avec la météo et confirme sa réputation de spot où l'on peut grimper toute l'année ! 

 

Objectif de la journée : Découverte de l'activité escalade en extérieur pour Hélène et Juline grimpeuses parisiennes pratiquant principalement en SAE.

 

Une première en extérieur au Verdon ? Doublement audacieux ! Avec sa réputation de spot élitiste, le site du Verdon propose en fait, des lignes de tous niveaux avec un ticket d'entrée tout à fait abordable !!!

 

Notre choix s'est donc porté sur l'Arête du Belvédère aux Malines (en shuntant les 2 premières longueurs un peu plus dures et à la réputation moyenne) avec un bonus prime sur Bwana Maline au Moyen Eycharme selon frite restante à la sortie de la première voie. Premières pour moi dans ces deux voies choisies pour leur "qualité/prix" rocher, ambiance, facteur soleil,

 

Le récit

 

RDV à la Palud à 8h30, le petit kawa qui va bien à Lou Cafetie et je retrouve les filles remontées à bloc mais un peu en stress quand même, juste ce qu'il faut ! On file au parking et c'est parti pour la descente. Pas de rappels gazeux pour une fois mais une désescalade qui met déjà bien dans l'ambiance, la team s'en sort hyper bien, je suis confiant pour la suite. Alors que nous atteignons R0, une première cordée atteint R3.

 

L'arête du Belvédère propose une grimpe assez variée avec du typique Verdon mais pas que, grimpe un peu "3D" surtout dans la variante en 5c de la 4ème longueur. L'ambiance des gorges est bien présente, facteur essentiel pour une bonne virée au Verdon. Le soleil pointe le bout de son nez alors que nous atteignons les dernières longueurs de la voie, timing parfait, on sort pour le frichti sans le coup de chaud.

 

Les filles ont kiffé, il est encore tôt, direction Les Malines pour le bonus de la muerte. Une descente plein cagnard, il est vrai, mais très vite nous retrouvons la fraîcheur de la paroi du Moyen Eycharme exposée Est dans un rappel gazeux des familles. Mes hôtes du jours font moins les "Malines" déjà (pardonnons ce jeu de mot douteux). Avec 60 mètres de corde, je touche le sol en un rappel, nickel. Là haut, ça ne tergiverse pas trop et Juline lance le bal. Gros kif que ce rappel en fil d'araignée tourbillonnant en face de la Ramirole d'où l'on entend venir les cris de terreur de la grimpe élitiste qui tapent ses runs. Hélène ne tarde pas à nous rejoindre. Passées ces belles émotions, nous attaquons la grimpe très typée Verdon pour le coup, ce pour quoi nous avons opté pour cette ligne. Les prises gouttes d'eau sont au RDV dans ces 4 longueurs que nous ferons en 3 (possible en 2). La petite traversée de sortie est démente, plein gaz. Bientôt c'est le tour des vautours de venir parader dans les thermiques de fin d'après midi. Nous retrouvons enfin le cairn du top et nos baskets nous ramène à la voiture !

 

Le verdict

 

Avec 8 longueurs plutôt homogènes dans le 5/5+ et 250 mètres d'escalade exigeante, un grand bravo à Hélène et Juline pour leur baptême Verdon !

Nous n'aurons quasiment pas vu le soleil de la journée, donc bon plan aux niveaux des expos !

En ce qui concerne la grimpe, je retiendrai la belle ambiance de l'Arête du Belvédère avec 250 mètres de développement au top et le rappel + belles dalles de Bwana Maline qui fait une belle cerise sur le gâteau. La journée en photos ci-dessous.

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Catégories
Please reload

Posts récents

August 15, 2019

March 22, 2018

Please reload

Sourires d'en haut

Mathieu Stephan

Aspirant Guide de Haute Montagne

SIRET : 800 762 858 00028 - Code APE : 9319Z

Membre de :

  • 1421840995_119863835BI_edited

Retrouvez-moi sur :

  • Flickr Social Icon

camptocamp.org

flickr.com