Traversée Cime des Lauses > Pépoiri

Initialement parti sur la Haute Tinée, je me dirige finalement vers la Colmiane suite à un éboulement sur la route après Saint Sauveur. Malgré le gros coup de chaud récent, il y a encore de quoi partir un peu bas alors profitons-en en se dirigeant vers les Millefonts.


L'idée était quand même de partir sur des pentes pas trop raides car la nivologie est assez spéciale ces temps-ci ; chute de neige récente sur sous couche transformée (couche fragile), fortes chaleurs, transport en altitude, etc.


Je décide d'aller vers la Cime des Lauses, bien isolée, pour trouver une vue splendide.

Pano de la Cime des Lauzes

Et chercher quelques virages dans des pentes encore intactes !

Une traversée moins skiante mais très esthétique par son côté alpin m'amène au Pépoiri par son arête N, ses flancs sont bien plaqués et je reste bien sur le fil. La cartographie ci-dessous donne une idée de l'itinéraire (en jaune).

Du sommet du Pépoiri, je suis plus près des gros 3000 du massif ; l'ensemble Argentera Nasta et le Gélas avec le Clapier en arrière plan.

Allé une dernière panoramique avant de descendre. On voit bien apparaître les vallées du Boréon, de la Madone de Fenestre et de la Gordolasque surplombées de gauche à droite par le Gélas, l'ensemble Ponset / Neiglier, le Grand Capelet et la Cime du Diable.

Du Gélas à la Méditerrannée

Au final un beau tour bien sauvage et alpin et quelques bons virages !


Un aperçu 3D de l'itinéraire ci-dessous avec les stats du tour. La pente est indicative, l'itinéraire passe par quelques passages à 30/35° (courts).