Stage progression grimpe et environnement montagne

Après un stage typé courses d'arête cet été dans les Ecrins, nous nous retrouvons à l'automne avec Alex sur des courses plus orientées escalade. Toujours en vue d'acquérir un maximum d'autonomie.

Dans cette optique quoi de plus naturel que de venir visiter la région niçoise ! Pour varier le rocher et les environnements, nous avons opté pour le programme suivant :

J1 - Grande voie au Blavet

J2 - Grande voie historique au Verdon

J3 - Voie montagne à la Cougourde

J4 - Voie montagne au Cayre Barel


Les caprices du colon au Blavet

Le Blavet est une petite rivière du Var, souvent à sec l'été, mais qui louvoie entre de magnifiques gorges ryolithiques que les grimpeurs locaux ont étonnamment tardées à équiper (début des années 80) tant les falaises remarquables ne manquent pas dans le sud (Verdon, Calanques, etc.).


On y trouve des lignes bien mythiques en couennes, quelques grandes voies et un peu de TA. Le rocher volcanique, typique du massif de l'Estérel, est un régal à grimper et globalement sain même si certaines voies demandent quelques précautions.

Bref, la ligne qui nous intéresse, grosse classique, est la première voie ouverte au Blavet par Christian Rive et Pascal Pierron en 1983 / 84. Au programme 4 belles longueurs homogènes dans le 6a dans un environnement qui rappelle le Colorado ! Si si !


Combinaison Pichenibule / Chlorochose au Verdon

Comment venir grimper dans le sud sans aller faire un tour au Verdon !!! Après une bonne plâtrée récupératrice à la maison, c'est donc au Verdon que nous poursuivons le séjour.

L’automne est une des meilleures saisons pour y grimper au soleil. Nous avons opté pour une combinaison permettant de voir à la fois le côté historique du Verdon (départ dans la mythique Pichenibule ouverte en 1977) et son côté plus moderne (Chlorochose, ouverture ancienne mais équipement très récent) dans le célèbre secteur de l'Escalès.

Le tout forme un bel ensemble de 300 mètres assez exigeant dans le bas jusqu'au jardin des Écureuils puis plus roulant pour atteindre le sommet. Descendre les 300 mètres de falaises en rappel et partir d'en bas est toujours une grande aventure. Une très belle escalade donc, sur un calcaire exceptionnel, que nous avons grimpé en réversible dans la 2ème partie.



Voie de la paroi jaune aux Cayre de la Cougourde

Le soir même, mais sans oublier la pause binche / tarte à la Palud, nous montons dans le Mercantour pour dormir au parking d'été du Boréon. Nous partirons tôt le lendemain matin pour une voie montagne dans la Dibona du sud, la bien nommée Cougourde et son rocher gneiss typique.


La voie de la paroi jaune présente de nombreux avantages : bien ensoleillée, un niveau abordable, une très belle grimpe dans un bon rocher et enchaînée avec l'arête W cela forme une belle course bien complète où tout y est (escalade technique, pose de protections amovibles, progression à corde tendue, rappels, etc.).

Un petit vent des familles était au RDV rajoutant encore un peu d'ambiance. C'est une très belle voie montagne, recommandable, où il faut faire appel à son sens de l'itinéraire. La 4ème longueur vaut à elle seule le détour. Première pour moi dans ce secteur, on reviendra !


Éperon NW (Morisset) au Cayre Barel


Après un bon resto à Saint Martin, notre trip s'achève sur le Cayre Barel en face de la Madone de Fenestre. Cette falaise a l'avantage de présenter un développé conséquent de 300 mètres et une approche courte, parfait pour contenter les impératifs de retour maison.


La grimpe est homogène dans le 5+, assez variée ; dalles au départ, dièdres, grimpe plus en volume ensuite et presque course d'arête à la fin, nous avons progressé à corde tendue à partir de L6.


Malgré une orientation NW et un temps couvert nous n'avons pas eu froid, c'est aussi ça le sud ! ​L'accès de la descente est très rapide en un rappel et très vite nous croisons les emblématiques bouquetins du parc, typiques de la faune locale... Ils ne sont pas farouches !


#escalade #alpinisme #mercantour #verdon #blavet #alpesmaritimes

Sourires d'en haut

Mathieu Stephan

Aspirant Guide de Haute Montagne

SIRET : 800 762 858 00028 - Code APE : 9319Z

logo-compagnie.jpg
  • 1421840995_119863835BI_edited

Retrouvez-moi sur :

  • Flickr Social Icon